Publié le 04/10/2019 - 12:00

Essais, gamme, prix... Tout sur la nouvelle 208 !

 

La Peugeot 208 de 2ème génération arrive en concession. Design, moteurs, prix, équipements, essais... Auto Plus vous dit tout sur la nouvelle petite lionne.

C'est LA star incontestée de cette fin d'année sur le marché français. Elle, c'est évidemment la nouvelle 208. La citadine de Peugeot arrive en concession le 6 octobre. Un lancement d'importance pour la firme puisque la petite lionne est tout simplement son modèle le plus vendu depuis son arrivée sur le marché en 2012 avec plus de 2 millions d'exemplaires écoulés.

Pour assurer le coup, le constructeur français a donc mis les petits plats dans les grands en créant un programme de lancement ambitieux. Résultat, dans les prochains jours, la nouvelle 208 s'affichera partout. Télévision, affichage, presse magazine et quotidienne, cinéma, internet... il vous sera impossible de ne pas la croiser. Dès ce 4 octobre, elle est par exemple la vedette de "La Nuit 208", un show nocturne inédit organisé en région parisienne, plus précisément dans le Parc de Saint-Cloud, dans les Hauts-de-Seine (92).

Mieux, du 28 octobre au 10 décembre elle sera à l'affiche d'une grande tournée à travers la France, le "Peugeot Electric Tour", qui permettra à tout un chacun d'essayer gratuitement son inédite version 100% électrique, baptisée e-208

La nouvelle 208, un sacré numéro ?

Mais surtout, pour assurer le succès à son auto et en faire un "sacré numéro", Peugeot l'a tout simplement revue de fond en comble. C'est simple, elle n'a plus rien à voir avec sa devancière (la preuve avec ce comparatif) !

Avec sa nouvelle plateforme CMP, ses dimensions en hausse (4,05 mètres de long, +8 cm par rapport à sa devancière), son design musclé et audacieux (tous les détails avec le chef de la rubrique Design ), son habitacle cossu et technologique (à découvrir en vidéo en compagne de notre journaliste Agnès Lasbarrères) et ses moteurs de dernière génération, la 208 II lorgne désormais clairement vers le premium.

Prix et équipements

Les prix s'en ressentent légèrement puisque le modèle, qui est disponible à la commande depuis le mois de juin, débute à 15.500€ en essence (1.2 PureTech 75 chevaux BVM5 finition "Like"), 18.000€ en diesel (1.5 BlueHDi 100 chevaux BVM6 "Like") et 32.100€ en électrique (e-208 "Active"), bonus écologique de 6.000€ non déduit (découvrez tous les tarifs).

Coté équipements, on retrouve de série avec la finition d’entrée de gamme "Like" la climatisation, l'allumage automatique des feux, la radio avec écran tactile 5 pouces ou encore le pack "Safety" avec freinage automatique d’urgence.

La version zéro émission e-208, qui arrivera en 2020, attaque elle avec le niveau du-dessus baptisé "Active" (comme les thermiques essence équipées du 1.2L PureTech 100 et 130 ch). Celle-ci comprend notamment un écran de 7 pouces, des jantes 16 pouces (au lieu des 15 pouces) et un volant cuir avec commandes multimédia.

Cinq moteurs, cinq finitions

Au lancement, la gamme de la nouvelle Peugeot 208 compte donc 5 finitions ("Like", "Active", "Allure", "GT Line" et "GT") et autant de motorisations. Trois essence (1.2L PureTech 75 ch BVM5, 100 ch BVM6 et 130 ch BVA8), un diesel (1.5L BlueHDi 100 ch BVM6) et une électrique (136 ch et 260 Nm de couple, jusqu'à 340 km d'autonomie). Découvrez la gamme complète et les tarifs en cliquant ici.

Les essais en vidéo et dans le nouveau numéro d'Auto Plus !

Les chiffres c'est bien beau mais au final, ce qui vous intéresse avant tout c'est de savoir ce que vaut cette nouvelle Peugeot 208 une fois sur la route, volant en main. Et bien avant même son arrivée en concessions,! En plusieurs versions qui plus est ! Avec le 1.2L PureTech essence de 100 ch en finitions "Allure" et "GT-Line"  mais aussi dans sa déclinaison 100% électrique

 

Tous les tarifs de la nouvelle Peugeot 208 (2019) :

Essence

> 1.2 PureTech 75 chevaux BVM5 Like : 15.500€
> 1.2 PureTech 75 chevaux BVM5 Active : 17.500€
> 1.2 PureTech 75 chevaux BVM5 Allure : 19.200€
> 1.2 PureTech 75 chevaux BVM5 GT-Line : 21.500€

> 1.2 PureTech 100 chevaux BVM6 Active : 18.700€ (BVA8 + 1.700€)
> 1.2 PureTech 100 chevaux BVM6 Allure : 20.400€ (BVA8 + 1.700€)
> 1.2 PureTech 100 chevaux BVM6 GT-Line : 22.700€ (BVA8 + 1.700€)

> 1.2 PureTech 130 chevaux BVA8 Active : 22.300€
> 1.2 PureTech 130 chevaux BVA8 Allure : 24.000€
> 1.2 PureTech 130 chevaux BVA8 GT-Line : 26.300€

Diesel

> 1.5 BlueHDi 100 chevaux BVM6 Like : 18.000€
> 1.5 BlueHDi 100 chevaux BVM6 Active : 20.000€
> 1.5 BlueHDi 100 chevaux BVM6 Allure : 21.700€
> 1.5 BlueHDi 100 chevaux BVM6 GT-Line : 24.000€

Electrique (bonus de 6.000€ à déduire)

> e-208 Active : 32.100€
> e-208 Allure : 33.300€
> e-208 GT-Line : 35.600€
> e-208 GT : 37.150€

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Publié le 10/07/2019 - 12:00

Nouveau Renault Captur face à l'ancien : le match

La seconde génération du Renault Captur arrivera dans les concessions en fin d'année. Qu'est-ce qui change par rapport à l'ancien ? Revue de détails.

Comme pour le nouveau Peugeot 2008, le Renault Captur (2019) se démarque de son prédécesseur en prenant de la hauteur... (ou plutôt de la longueur : + 10 cm à 4,23 mètres). En réalité, la hauteur reste identique à 1,57 mètre, alors que le SUV citadin de seconde génération s'élargit de 2 cm à 1,80 mètre. Vous l'aurez compris, le Captur 2 est plus imposant. Chacun se fera sa propre idée concernant le look, mais les commentaires sont unanimes pour dire qu'il gagne en prestance. Le design est plus soigné avec désormais des projecteurs Full LED de série et d'inédits déflecteurs d'air au niveau des passages de roues. Les feux arrière, également en forme de "C", modernisent la poupe. Techniquement, le Captur II reçoit la nouvelle plateforme modulaire CMF-B, plus aérodynamique, plus légère.

A bord, Renault annonce 17 mm d'espace en plus aux genoux pour les passagers arrière. Pas étonnant puisque l'empattement s'allonge de 2 cm à 2,63 mètres par rapport à la première génération. Bonne nouvelle également pour le volume de coffre, annoncé en progression de 81 litres à 536 litres. Le Losange revendique le record pour la catégorie (à confirmer lors des mesures du Labo Auto Plus).

Montée en gamme flagrante !

Aux places avant, la présentation est reprise à la Clio V avec une montée en gamme flagrante. On trouve désormais une instrumentation numérique de 7 pouces de série (jusqu'à 10,2 pouces avec la navigation intégrée en option). L'écran type tablette peut lui aller jusqu'à 9,3 pouces. Vous apprécierez également le nouveau levier de boîte de vitesses EDC de type "shift by wire" (sans câble mécanique), qui permet l'intégration d'une superbe console flottante avec recharge de smartphones par induction en partie basse. Côté équipements de sécurité, ce Captur II se démarque du Captur I en disposant de la conduite semi-autonome de niveau 2 (option). Sans oublier le freinage actif d'urgence, la reconnaissance des panneaux ou encore l'alerte de franchissement de ligne, de série !

Plus de moteurs, plus de puissance

Sous le capot, la gamme de motorisations est plus fournie. En essence, exit l'ancien TCe 90 chevaux, l'entrée de gamme est désormais incarnée par un TCe 100 chevaux. De son côté, le TCe 130 chevaux reste en place, alors qu'en haut de gamme le TCe 150 chevaux laisse sa place à un TCe 155 chevaux. Côté diesel, le dCi 90 chevaux disparaît, remplacé par un nouveau Blue dCi 95 chevaux. Bonne nouvelle si vous cherchiez un diesel plus puissant avec l'arrivée d'un inédit Blue dCi 115 chevaux.

Mais la nouveauté la plus marquante sera lancée en 2020. Le Captur II sera le premier modèle Renault à bénéficier d'une motorisation hybride rechargeable E-Tech Plug-in. Puissance cumulée : 128 chevaux. Autonomie zéro émission : 45 kilomètres.